Audi Modeles de serie R/S/RS R8 Rumeurs

Audi ne renouvellera pas sa supercar R8 ?

Bonjour à tous. Depuis quelques jours c’est l’effervescence autour de la supercar R8. En effet Car and Driver a eu l’occasion de s’entretenir avec Peter Mertens, chef de la recherche et du développement à Ingolstadt. Durant cette discussion, l’avenir de la plus sportive des Audi a été mis sur la table, et la conclusion a été pour le moins surprenante : la belle R8 ne serait pas renouvelée.

Depuis la mise en ligne de cet article, tous les amoureux de l’automobile et de la marque aux anneaux s’expriment, souvent mélancoliques et surpris. Il faut dire que la supercar R8 fait tourner les têtes et que les amoureux des belles mécaniques aiment son V10 atmosphérique (un des derniers de la production automobile actuelle), ses lignes fluides et son esprit GT assumé, qui la rend presque taillée pour le quotidien. Néanmoins, autour de cette nouvelle, il y a quelques éléments à ne pas oublier dans l’esprit d’Audi et le chemin à parcourir.

Le futur est électrique

Audi est une marque qui a toujours la tête tournée vers l’avenir, son leitmotiv « Vorsprung durch technik » en est la preuve. Chaque année est un défi pour Ingolstadt et les ingénieurs développent en permanence les véhicules de demain, en leur intégrant ce qui se fait de mieux en matière de mobilité.

Système quattro, MMI tactile, technologie 48V, construction multi-matériaux. La firme d’Ingolstadt innove et n’a pas peur de bousculer les principes pour construire ses autos. La dernière A8 est un excellent exemple en troquant la quasi intégralité des boutons de l’habitacle avec des éléments tactiles. De plus toutes les motorisations de cette limousine seront hybrides. En parlant d’énergie, Audi mise beaucoup sur la mobilité électrique, ses derniers concepts en sont la preuve, on peut citer par exemple l’Audi e-tron Sportback, mais les modèles de série ne sont pas en reste : A3 et Q7 e-tron sont bien réels et montrent que la mobilité électrique est possible.

Enfin, il y a le sport, et l’Audi R8. Déjà en 2010, la marque aux anneaux annonçait l’arrivée d’une R8 e-tron, réinventant la sportivité automobile et montrant au monde le savoir-faire d’Ingolstadt. Ce modèle qui a été fabriqué en petite série montre la vision d’Audi, et son récent engagement dans le championnat Formula-e n’est pas anodin non plus.

L’Audi R8 a une longue carrière

La supercar d’Ingolstadt est un modèle bien à part dans la stratégie d’Audi. Elle est une vitrine du savoir-faire sportif et dynamique, tout en proposant un véhicule d’exception, pour le rêve et pour l’image. Le cycle de vie de ce modèle si spécial est différent des modèles « quotidiens » : la première génération a vécu 8 ans, ce qui en automobile peut sembler une éternité. Pourtant la supercar R8 ne vieillit que très peu, elle possède des lignes fluides et un moteur suffisamment charismatique pour lui faire traverser les années sans broncher.

Si on sort les calculettes, la génération actuelle a été inaugurée en 2015 et ne vit que sa première phase. La marque aux anneaux peut largement laisser ce modèle au catalogue durant 8 ans également, avec un restylage dans un an ou deux, et quelques modèles spécifiques à l’image de la passionnante R8 RWS. D’ici 2023, ça laisse le temps à la firme d’Ingolstadt de préparer l’avenir !

Le sport n’est pas mort chez Audi

Si on place tous ces éléments bout à bout, nous avons donc au moins 5 ans à attendre avant de voir ce qu’Audi fera avec sa supercar R8. Aura-t-on droit à une 3ème génération ? Sera-t-elle électrique ? Inaugurera-t-elle un moteur downsizé avec un turbo ? Nous n’avons pas la réponse a ces questions mais il faut également souligner un élément important : les autres modèles d’Ingostadt. En prenant simplement la puissance et la sportivité en compte, nous avons en face de la supercar R8 une RS5 avec un V6 de 450 chevaux ou encore le sulfureux TT RS et son charismatique 5 cylindres poussé à 400 chevaux. Le sport et la passion ne sont pas supprimés du catalogue Audi et on peut compter sur les ingénieurs pour nous offrir de belles surprises dans les années à venir.

La passion reste un élément important dans l’automobile, et si Audi devait retirer son R8 pour la transformer en supercar électrique, je ne serai pas déçu. Cette nouvelle mobilité ne sonne pas comme un V10 lancé en pleine charge, mais promet de belles performances et une nouvelle vision de la sportivité qui pourrait bien devenir la norme. Les moteurs thermiques resteront là, avec par exemple un 5 cylindres mélodieux et bourré de caractère, alors ne boudons pas notre plaisir.

Commenter

2 + treize =