24H du Mans Audi Competition R18 e-tron quattro

Retour sur l’expérience 24H du Mans 2016

Bonjour à tous. Il y a très exactement un mois j’étais encore au cœur des 24H du Mans, profitant de cette ambiance si particulière autour cette couse légendaire. C’était pour moi la première fois au Mans pour la course. J’ai déjà eu l’occasion d’aller ressentir ce qu’est le Mans, mais uniquement lors des essais.

24lm2016_19

C’est grâce à Michelin et à mon travail que j’ai eu l’occasion de découvrir le Mans, version longue. Pour faire les choses en grand je suis même arrivé le mercredi soir, 4 grandes journées sur place afin de m’intégrer parfaitement. Comme chaque fois, rien que l’arrivée fait rêver : des parkings plein de superbes autos, des fans partout et chaque marque automobile qui sort le grand jeu pour attirer les passants.

Avant même d’arriver au village, première claque pour moi, l’Audi Arena : une structure immense faite pour les fans et les VIP de la marque aux anneaux. Le bâtiment est superbe et devant lui trônent les dernier modèles d’Ingolstadt, avec un parking rempli d’un coupé que j’affectionne particulièrement : le puissant TT RS.

24lm2016_01 24lm2016_03

Un bonne demi-douzaine de coupés avec leur moteur 5 cylindres TFSI de 400 chevaux, du gris du rouge et l’occasion pour moi de le voir en vrai pour la première fois. Comme je l’imaginais, il est superbe. Un style affirmé, de l’aluminium, une calandre noir laqué en nid d’abeille et une sportivité affirmée. D’ailleurs durant ma séance photos, l’un d’entre eux est parti, je peux vous dire que le son du mythique 5 cylindres est toujours aussi mélodieux.

24lm2016_11 24lm2016_09

En face du coupé sportif, d’autres modèles de la marque : un imposant SQ7 TDI, un autre TT RS mais surtout une autre surprise : le nouveau SUV compact Q2 ! Là encore c’était la première fois que j’avais l’occasion de voir ce modèle en chair et en os. Dans un jaune orangé bien voyant ce nouveau Q2 est surprenant. En effet ses lignes ne sont pas habituelles chez Audi, il est carré, masculin et effectivement compact. La calandre avant est elle aussi spécifique, il est clair qu’on devra s’y habituer et que d’autres modèles de la marque reprendront ces lignes.

24lm2016_05 24lm2016_04

Ce fut ensuite l’occasion pour moi de me rapprocher du village des 24H du Mans, un nombre de boutiques impressionnant, un vrai danger pour tout fan d’automobile. Chaque marque possède sa boutique et tous les fans arborent leur achats, l’ambiance est excellente malgré une météo difficile.

A coté de la boutique Audi, une R8 LMS trône fièrement, mais elle a quelque chose de spécial. Pour affirmer la cousinade entre la version de série et la version de piste, cette R8 LMS est à moitié pistarde et à moitié routière, l’effet est réussi et c’est l’occasion pour la firme d’Ingolstadt de montrer son savoir-faire.

24lm2016_13 24lm2016_17

Les jours se sont ensuite succédés, j’ai eu l’occasion de croiser Tom Kristensen et Keanu Reeves, invités chez Michelin. Lors du week-end de course après quelques coups de fils et une nuit sans dormir (parce que dormir c’est tricher), j’ai pu entrer au sein de l’endroit qui me faisait tellement rêver : l’Audi Arena.

Comme toujours, Audi a fait les choses en grand, et en beau ! A peine entré j’aperçois une R18 e-tron quattro sur un podium, ensuite un écran GÉANT, avec les timings, des caméras embarquées et le live de la course, avec des gradins arborés de gros coussins rouges. Tout est aux couleurs d’Audi et au rez-de-chaussée un bar permet de se désaltérer, avant de passer chez le barbier (oui oui, il y avait un barbier !).

24lm2016_14

Les moteurs TDI ayant gagné le Mans trônent également fièrement au sein de l’Audi Arena comme pour rappeler ce savoir-faire unique. Je monte alors à l’étage pour découvrir les buffets. Il y en a pour tous les goûts, je n’ai pas pu m’empêcher de découvrir le burger revisité et badgé « quattro », excellent. Ce fut également l’occasion pour moi de recroiser des amis, Jean-Marc et Miguel d’Audi-Addict, les compères du Garage des Blogs et Sabrina et Florian de chez Audi que je remercie chaleureusement pour l’invitation.

Mais le temps presse et l’horloge approche rapidement des 15H, avec tout le suspense que l’on connaît au Mans. Je me dirige alors vers les loges pour voir l’arrivée dans les meilleures conditions, vous connaissez la suite : retournement de situation inattendu à 3 minutes de la fin et Porsche qui passe en 1er la ligne d’arrivée devant Toyota et Audi.

24lm2016_20

J’ai pu croiser le prototype R18 e-tron quattro #8 qui termine à la troisième place du podium lors de mon retour chez Michelin. Un bolide impressionnant et qui a vécu 24H difficiles.

Cette expérience de 4 jours au Mans va rester gravée dans ma mémoire pour longtemps, cette course est vraiment particulière et je comprends désormais pourquoi. Il y a des passionnés partout et tout le monde s’unit autour de ces 24H palpitantes. Pour finir je tiens à remercier Vincent qui m’a accompagné durant le week-end et Laurent qui a supporté mon enthousiasme débordant. Enfin une fois de plus un merci tout particulier à Florian et Sabrina pour m’avoir fait découvrir l’Audi Arena, mon temple !

Commenter

6 + huit =