A6 Audi Concept Q3

Audi au salon de Pékin : de belles nouveautés

Bonjour à tous ! Officiellement débuté il y a peu, le salon automobile de Pékin 2012 est une belle occasion de voir les marques automobiles jouer la carte de l’ingéniosité pour plaire à un public toujours plus friand de beaux véhicules. La marque aux anneaux a répondu au défi en présentant sur ce salon trois nouveautés.

La première, vous la connaissez déjà c’est le superbe et puissant RS Q3, dérivé très sportif du Q3 qui est désormais propulsé avec le 2.5 TFSI dérivé du TT RS. 360 chevaux, une accélération à couper le souffle, un beau SUV pour les citadins pressés !

Passons désormais aux deux autres nouveaux modèles présentés par la firme d’Ingolstadt pour le marché chinois. Le premier d’entre eux est un dérivé du RS Q3, spécialement construit pour la fête du dragon, voici le Q3 jinlong yufeng :

Concrètement, on retrouve sous le capot de ce Q3 le 5 cylindres en ligne développant 310 chevaux, la transmission S-tronic et le système quattro. Mais c’est évidemment le design et l’équipement qui font de ce modèle quelque chose de particulier. Commençons par l’extérieur et la nouvelle teinte « jaune liuli » réussie et très fun. Elle compose en grande partie le SUV et complète les inserts offroad peints en quartz. La calandre singleframe a elle aussi été redessinée et présente une vague au dessus de la plaque d’immatriculation. De nombreuses touches d’aluminium brossé ont également fait leur apparition : marche pieds, diffuseur arrière, prise d’air à l’avant. Enfin parlons du toit dont les barres intègrent des diodes pour éclairer l’entourage du véhicule et enfin la présence de 2 kite-surfs en fibre de carbone pour des sorties sportives pleines de sensations.

A l’intérieur on retrouve la double coloration avec des inserts en cuir jaune et des surpiqures du même ton. Les sièges sont en cuir tressé, une nouveauté qui ne me déplaît pas ! Passons dans le coffre avec quelques équipements inédits pour ce modèle, d’abord la présence d’un sac plat spécialement conçu pour recevoir les vêtement mouillés pour servir de couverture ou pare-soleil. Sur le coté gauche on retrouve deux caméras qui peuvent se fixer à la barre des kite-surfs ou sur le casque. Les sportifs pourront alors filmer leurs exploits et profiter d’une nouvelle fonction du système Audi Connect : les caméras peuvent se connecter en Wifi au véhicule et s’il est connecté en 3G, les images peuvent alors être envoyées sur le net.

En somme une très belle déclinaison du Q3 qui ravira les sportifs avides de sensations fortes. On risque de retrouver quelques accessoires présents dans ce concept sur la version « normale » du Q3 prochainement.

Passons maintenant à la dernière nouveauté du salon, cette fois une version hybride et une berline … l’Audi A6 e-tron concept.

Avec ce modèle la marque aux anneaux continue son développement de véhicules hybrides. Cette A6 basée sur la version limousine qui fait fureur en Chine est dotée d’un système approchant celui du Q5 hybride : un moteur thermique 2.0 TFSI de 211 chevaux est couplé à un moteur électrique de 95 chevaux et une grosse batterie lithium-ion à l’arrière. La prouesse vient du fait que ce véhicule est capable de rouler dans un mode tout électrique sur une distance de 80 km à environ 60 km/h ! Évidemment le module de gestion veille au grain et choisit en fonction de la conduite le meilleur mode à adopter.

Pour ce qui est du design pas de gros changements, la base est une A6 limousine construite avec un maximum de matériaux en aluminium et des polymères à base de fibre de carbone. On retrouve la calandre singleframe typique des modèles e-tron et quelques logos « hybrid » sur la carrosserie. Enfin ce concept inaugure une nouvelle version du MMI touch, avec la reconnaissance de 29 000 caractères chinois.

Pour les personnes qui veulent voir les modèles de leur propres yeux, le salon se déroule jusqu’au 2 mai. La marque aux anneaux montre une fois de plus sur ce salon la véracité du slogan « l’avance par la technologie ». J’espère en tous cas retrouver un jour la version e-tron concept de la belle A6, très réussie.

Via Audi et AudiUSANews

1 Commentaire

  • Si techniquement tout ce petit monde semble au poil, Je trouve que le design du Q3 trouve ses limites avec ces concepts, qui me font moins rêver qu’un Range-Rover Evoque de série.

    Sinon la A6L e-tron ne semble qu’être une version améliorée de l’A6 hybride actuelle mais peut-on parler de « prouesse » sachant que c’est un hybride rechargeable ? J’attend le jour où des performances similaires seront réalisables avec un hybride non rechargeable, et qu’il ne sera pas nécessaire de jongler entre pompe à essence et câble électrique.

Commenter

deux × 5 =