A7 Audi Concept En pratique Modèles A Modeles de serie A/Q

Audi A7 Sportback : Découverte de l’Audi Design Center (2/2)

Bonjour à tous. Vous avez découvert il y a quelques jours quelques éléments de conception du design chez Audi. Seulement quand Audi annonce que chaque détail de ses véhicules est travaillé, ce ne sont pas des blagues. Avec Sabine et Miguel, nous avons eu la chance de faire de belles rencontres lors de notre journée à l’Audi Design Center d’Ingolstadt.

Parmi les éléments façonnant une Audi, on trouve le design mais également la technologie. Le nouveau MMI entièrement tactile inauguré sur la limousine A8 et décliné sur la sculpturale A7 Sportback est un élément clef dans l’expérience que l’on a avec son Audi. Depuis de nombreuses années le MMI Audi était composé d’un écran piloté par une interface déportée, récemment munie d’une molette tactile. Les traditionnelles aiguilles ont également été remplacées par un écran, reprenant le design originel des compteurs Audi.

Avec l’arrivée de la nouvelle génération d’A7 et A8, la marque aux anneaux a décidé de marquer une rupture. D’abord dans le cockpit virtuel : en effet les compteurs ne sont plus un reflet de la réalité, ils possèdent désormais leur propre design et s’inscrivent davantage dans la modernité. Les équipes sur place nous on expliqué qu’il fallait d’abord une étape « réaliste » avant d’oser bousculer les habitudes.

Les habitudes en matière de multimédia ont également été chamboulées avec l’arrivée des deux écrans tactiles sur la console centrale. Pour l’équipe de designers et programmeurs, ce fut un challenge de taille afin d’offrir aux conducteurs une expérience fluide et intuitive. Tout a commencé avec des schémas papiers présentant l’interface désirée puis la mise en place de plans hiérarchiques présentant toutes les possibilités et chemin d’accès aux fonctions.

Chaque écran et fonctionnalité sont ensuite dessinés et préparés numériquement pour un premier essai. Un cockpit rudimentaire sert à effectuer les tests ergonomiques et valider les choix de design et d’expérience. Les programmeurs ont ensuite un chantier titanesque de création (plus de 5000 écrans !), de déboggage et d’interface avec les éléments réels du véhicule. Un rendu final est alors présenté et nous avons eu l’occasion de découvrir ce MMI « indépendant » entièrement fonctionnel et dédié au test.

Malgré une étonnante simplicité à l’usage, on comprend que chaque fonction a fait l’objet de tests et de réflexions. Par exemple le retour haptique est un élément primordial dans certains pays mais doit être déconnectable dans d’autres. Ce genre de contrainte doit être connu le plus tôt possible pour permettre aux équipes de s’adapter. L’ergonomie inspirée des smartphones a également permis l’arrivée d’écrans personnalisables pour façonner sa propre expérience. La voiture devient alors intelligente en proposant la bonne interface au bon moment, et enregistrée suivant le conducteur.

Que la lumière soit !

Lorsqu’on pense aux véhicules Audi, on a presque systématiquement en tête les feux. C’est effectivement un autre élément très distinctif des véhicules de la marque aux anneaux et nous avons eu l’occasion de rencontrer Cesar Muntada, chef du design lumières et jantes chez Audi. Un entretien pour le moins instructif car là aussi, chaque élément est peaufiné.

Parmi les éléments différentiants chez Audi, chaque modèle doit avoir une signature lumineuse spécifique. L’équipe de César doit donc trouver des designs spécifiques suivant les modèles, en rapport avec leur philosophie et être en accord avec la vision de Marc Lichte. Pour la nouvelle Audi A7 Sportback, c’est le numérique le le digital qui ont façonné les esprits. L’idée fut alors de donner un regard « binaire » à la nouvelle venue. C’est pour cela que l’on retrouve des traits lumineux comme un code 101010101…

A l’instar des autres éléments des véhicules Audi, les équipes de design des lumières s’appuient à la fois sur des solutions numériques mais également physiques. Ces éléments permettent de trouver le bon équilibre et déterminer par exemple la vitesse à donner aux feux pour les signatures dynamiques.

Parmi les éléments du design des feux de la nouvelle A7 Sportback, une belle anecdote nous a d’ailleurs été contée par César pour le design des feux : l’équipe était à la recherche d’inspiration pour les surfaces des feux et recherchait un jeu d’ombres et de lumières ; c’est grâce à un origami (présenté ci dessus) qu’une des surfaces horizontales des feux a été trouvée (vous pouvez même découvrir la vidéo exclusive de l’entretien avec César sur le blog Esprit-Design, merci Sabine !)

Voici une vidéo officielle d’Audi présentant le résultat final, le design choisi pour les feux de la superbe Audi A7 Sportback.

Vous aurez remarqué dans la vidéo la présence de la technologie Laser au sein de ces feux HD Matrix LED. Désormais chaque modèle Audi aura droit à cette technologie en option et Cesar Muntada nous a expliqué que les feux équipés de cette technologie ont une marque distinctive : un X bleu, différent entre l’A7 et l’A8. Une fois de plus, le souci du détail est bien là et les technologies lumineuses Audi ont un vrai temps d’avance sur la concurrence.

Ce chapitre clos l’aventure et la découverte du travail du design chez Audi, ce fut un moment exceptionnel à vivre et rempli de passion. Il est toujours difficile d’imaginer la quantité de travail nécessaire à l’aboutissement d’un véhicule, mais le niveau de détail atteint par Audi est impressionnant et mérite le respect. Je ne vois plus leurs modèles comme avant et scrute désormais chaque élément car je sais qu’ils ont tous été peaufinés.

Je tiens une nouvelle fois à remercier Sabrina et Florian pour ces deux jours exceptionnels et fait un clin d’oeil à Sabine, Miguel et Greg sans qui ce moment aurait été moins passionnant.

Commenter