Audi Communication R8

Audi R8 Spyder : Gardons notre âme d’enfant

Bonjour à tous. Chez certains la passion automobile commence tôt. Dès le plus jeune âge les chambres sont remplies de miniatures et de posters de véhicules plus fous et plus puissants les uns que les autres. Qui n’a jamais joué sur un tapis avec des routes imprimées ?

Personnellement, la passion automobile m’est venue tard, j’ai passé mon enfance à vouloir devenir astronaute ou super saiyan. C’est avec l’arrivée du jeu Gran Turismo 2 qu’est venue l’étincelle automobile, notamment pour le coupé TT qui était présenté dans une version Le Mans inspirée de l’Audi R8R d’endurance.

Toujours est-il qu’avec l’âge, cette passion automobile peut s’atténuer ou grandir. Les miniatures prennent plus de plus de place, certains Lego deviennent une obsession et les posters se transforment en cadre voire en crayonné design (oui c’est du vécu).

C’est justement une des beautés de la passion automobile, une âme d’enfant qui perdure et qui nous permet de rester jeunes dans nos têtes, tout en cédant à la tentation d’un nouveau modèle à arborer sur une étagère ou un bureau. Certains passent même le pas d’avoir la voiture de leurs rêves dans leur garage.

Lorsqu’on est parent, il est naturel de vouloir partager sa passion avec ses enfants, et parfois cette passion est transmise, si bien que les enfants deviennent encore plus accrocs que leurs aînés. Pour un fan de la marque aux anneaux, les choses sont même facilitées avec l’arrivée dans le catalogue de produits dérivés de deux articles … craquants !

Les équipes belges de la marque aux anneaux ont décidé de mettre en avant cette âme d’enfant en présentant un jeu unique et en édition limitée, une Audi junior quattro …

Des rêves comme celui là, j’en fait toujours mais il faut bien avouer que l’Audi junior quattro jaune vegas est trop grande pour moi. Même chose pour le pyjama Audi Sport, que vous pouvez retrouver sur la boutique Audi-Shop. Noël approche à grand pas, et si vos enfants aiment l’automobile, n’hésitez plus!

Commenter