Audi Audi R8 LMS Communication Competition DTM Modèles RS/TT R8 RS3 RS5

Audi RS : conçu sur piste, taillé pour la route

Bonjour à tous. Pour de nombreux constructeurs automobile la compétition est un élément clef. En effet les technologies éprouvées sur piste se retrouvent en partie dans nos modèles quotidiens afin d’améliorer la sécurité, l’environnement ou la sportivité.

Audi a compris l’intérêt de la compétition il y a déjà bien longtemps et possède désormais aujourd’hui un beau panel de bolides. Chacun d’entre eux s’est déjà distingué lors des nombreuses courses disputées au 4 coins du globe. La marque aux anneaux a même l’audace de proposer des modèles pour les équipes privées, en apportant un vrai soutien mécanique et logistique pour ceux qui le souhaitent.

Seulement on a tendance à oublier le cousinage entre les modèles de piste et les modèles de route. En effet pour être homologués pour certains championnats, les bolides doivent comporter un certain nombre de pièces communes avec leurs homologues routiers. C’est justement ce qu’Audi a choisi de mettre en avant pour représenter à la fois les modèles sportifs de série mais également les bolides qui écument les circuits.

Le premier modèle n’est autre que l’Audi RS3. Pour rappel ce bolide possède un 5 cylindres 2.5L TFSI de 400 chevaux. En octobre l’an dernier, les ingénieurs d’Ingolstadt ont décidé de lui donner un autre visage et une autre utilisation : la puissante Audi RS3 LMS est née avec 330 chevaux et un prix abordable pour les équipes privées souhaitant se lancer.

Voici donc la première vidéo mettant en lumière une Audi RS3 berline et sa cousine pistarde l’Audi RS3 LMS. C’est dynamique, sonore et très prenant :

Evidemment, l’Audi RS3 n’est pas la seule a posséder une déclinaison pour les circuits. La supercar de la marque aux anneaux est elle aussi passée dans les mains des compétiteurs d’Audi Sport. C’est en 2009 que tout a commencé avec l’Audi R8 LMS première du nom. Dès le départ ce modèle a suscité l’envie et l’engouement en remportant le championnat ADAC GT Masters pour sa première année. Les victoires se sont ensuite enchaînées : Blancpain Endurance Series, 24H du Nurbürgring, 24H de Spa ….

En 2015, avec l’arrivée de la nouvelle R8, la marque aux anneaux revoit entièrement son modèle LMS pour l’affuter davantage. Une fois de plus, les ingénieurs ont bien travaillé puisque l’Audi R8 LMS a remporté rien qu’en 2016 pas moins de 85 victoires pour 24 titres.

Voici une courte vidéo mettant en scène la superbe R8 dans sa version V10 plus et la bête de course R8 LMS :

Enfin, il ne faut pas oublier un autre championnat cher au public allemand : le DTM. Durant ces courses très dynamiques, s’affrontent les 3 ténors automobiles allemands que sont BMW, Mercedes et Audi. Les modèles choisis pour le DTM sont particuliers puisqu’ils sont issus des berlines ou des compactes des constructeurs. Audi a fait courir des versions piste de l’Audi A4 ou encore du coupé TT, mais depuis 2012 les choses ont changé.

C’est le coupé A5 qui sert désormais de base pour les bolides du DTM. Après l’A5 DTM, est arrivée l’Audi RS5 DTM avec 500 chevaux et une aérodynamique très étudiée.

Je vous laisse découvrir cette RS5 DTM aux côtés du coupé GT RS5 de route. Les moteurs chantent, les images sont superbes et dynamiques, on en aimerait plus.

La compétition reste un fabuleux laboratoire pour les constructeurs automobiles. L’image qui s’en dégage est également très bénéfique et la marque aux anneaux l’a bien compris. On peut citer également l’Audi TT Cup qui court en 1ère partie de la Porsche Cup.

Enfin très récemment les équipes d’Audi Sport ont décidé de rejoindre le championnat Formula-E. Nous sommes certes éloignés des modèles de série mais les technologies électriques sont clairement le futur de l’automobile, autant s’y préparer dès maintenant.

Commenter