Audi Modeles de serie R/S/RS Modèles RS/TT RS5

Nouvelle Audi RS5 – Un V6, deux turbos et 450 chevaux

Bonjour à tous. L’an dernier la marque aux anneaux a inauguré la seconde génération de la famille A5. Après le coupé, la version 5 portes et le cabriolet, chaque modèle a été décliné en version S. Seulement dans cette famille, il manquait un chaînon, le plus mythique et sportif, badgé RS.

Vous n’êtes pas sans savoir que le Salon automobile de Genève a ouvert ses portes à la presse hier. Comme chaque année de grands constructeurs automobile s’y retrouvent afin de montrer tout leur savoir-faire. De plus, Genève est toujours placé sous le signe du luxe et de la sportivité. Les équipes d’Ingolstadt n’ont pas dérogé à la règle et ont profité de l’événement pour inaugurer la nouvelle Audi RS5.

J’ai pour habitude de commencer par l’esthétique, mais c’est le moteur de la bête qui va susciter le plus d’attentions. Souvenez-vous : il y a 7 ans, en Mars 2010, Audi inaugurait la première génération de l’Audi RS5 avec un V8 4.2L atmosphérique de 450 chevaux. Depuis, les modèles RS se sont succédés et possèdent tous un V8 ou un moteur 5 cylindres.

Nous sommes désormais en 2017 et il faut vivre avec son temps. La mode du downsizing n’est pas terminée et les obligations écologiques sont de plus en plus strictes. Seulement que faire lorsqu’on touche à une icône telle que l’Audi RS5 ? Les ingénieurs et motoristes d’Ingolstadt ont trouvé une réponse parfaitement appropriée.

Le moteur de cette Audi RS5 seconde génération est désormais un V6 2.9L couplé à 2 turbos. Le résultat est exceptionnel : 450 chevaux, comme précédemment mais 170 Nm de couple supplémentaires pour atteindre 600, et une consommation ramenée à 8.7 litres aux 100 km (cycle NEDC). Pour réaliser ce moteur, Audi est parti d’une feuille blanche, mais s’est appuyé sur son histoire. En effet au début des années 2000, la première Audi RS4 faisait son apparition, et sous le capot, on retrouvait un V6 biturbo 2.7L et 380 chevaux.

Voici une première vidéo de présentation du modèle, un acteur qui ne veut pas être doublé pour les scènes de conduite, et on comprend vite pourquoi !

Revenons quelques instants sur le nouveau moteur de cette RS5 et rassurons les puristes. L’arrivée des deux turbos au sein du V6 n’e s’est pas faite sans réfléchir. Ils sont placés au coeur du V pour limiter le temps de réponse et sont couplés à une construction légère et un taux de compression amélioré. Le résultat est sans appel : le 0 à 100 km/h est réussi en 3,9 secondes. Pour passer toute la puissance et le couple au sol, la sportive peut compter sur la transmission intégrale quattro ainsi qu’une boîte tiptronic 8 rapports.

Pour affûter encore le comportement et la sportivité, Audi a décidé de placer des trains multibras à l’avant comme à l’arrière. Le système quattro envoie 60% du couple sur l’essieu arrière en situation normale et un différentiel sport peut être monté en option. Pour abaisser le centre de gravité, les futurs acquéreurs pourront également opter pour un toit en fibre de carbone. Les freins céramique et les suspensions pilotées font également partie des possibilités.

Voyons maintenant le look de cette RS5 seconde génération. Comme toujours chez Audi Sport c’est sportif, voyant mais classe. A l’avant la calandre singleframe est plus large et plus affutée Les entrées d’air sont géantes et arborent le distinctif nid d’abeille. Les feux Matrix LED sont bien sûr de la partie et un superbe logo quattro décore le bas de la calandre. Le petit détail qui tue de la face avant se trouve à coté des phares : des ouies permettent davantage de refroidissement.

De profil, les bas de portes ont été habillés et changeront d’apparence suivant le pack choisi par le client : carbone, aluminium ou noir brillant. A l’arrière le diffuseur spécifique surplombe deux grosses sorties d’échappement ovoïdes, enfin, une lame habille le haut du coffre pour peaufiner l’aérodynamique.

A l’intérieur, c’est comme toujours un mélange de luxe et de sportivité. L’habitacle de cette RS5 s’habille de sièges spécifiques logotés RS et de cuir. Un package spécifique permettra d’avoir de nombreux éléments de contraste rouge et les nombreuses options d’assistance sont évidement présentes. L’Audi Virtual Cockpit contient désormais un affichage spécifique pour les moments très sportifs et toute la connectivité a été intégrée pour profiter des éléments de son smartphone directement sur le MMI.

Clairement, la marque aux anneaux savait que cette nouvelle RS5 allait faire parler. Les équipes d’Audi ont donc mis toutes les chances de leur côté en proposant un modèle magnifique et très abouti. Je suis persuadé que le V6 biturbo va faire des merveilles que de nombreuses personnes rejoindront les 13 000 clients qui ont déjà craqué pour la première génération.

Les plus impatients pourront découvrir cette nouvelle Audi RS5 au salon de Genève, pour les autres, elle arrivera dans les concessions cet été. La firme d’Ingolstadt a annoncé un prix de 80 900 euros pour l’Allemagne, un tarif très bien placé pour cette GT dynamique et efficace.

Commenter