Audi Modeles de serie R/S/RS SQ5

Audi renouvelle son SUV sportif SQ5 et lui offre un moteur essence

Bonjour à tous. Je vous parlais la semaine dernière du 8 millionième véhicule Audi quattro produit. Parmi les modèles phares équipés de la transmission intégrale, les SUV ont une part importante et lorsqu’on parle d’un best-seller comme le Q5, les 4 roues motrices sont quasi-obligatoires.

En Octobre l’an dernier, la marque aux anneaux a décidé de renouveler son SUV. Pas de révolution à l’extérieur mais une sacrée cure de jouvence dans les motorisations et dans l’habitacle. Le nouveau Q5 est plus agressif, plus moderne et plus efficient, ce qui va lui assurer une belle réussite. Seulement Audi n’avait pas encore dévoilé son atout : le modèle sportif de la famille Q5.

C’est à Détroit, au NAIAS que la firme d’Ingolstadt a décidé d’inaugurer le nouveau SQ5. Un beau bébé de 2 tonnes avec un look agressif et nerveux. On peut dire que les aérations béantes sur la face avant, les rétroviseurs couleur aluminium, les bas de porte proéminents et le pare choc arrière qui entoure 4 grosses sorties d’échappement trahissent les prétentions du nouveau venu.

Mais ce n’est pas tant sur le look que la firme d’Ingolstadt a créé la plus grande surprise. En effet le modèle précédent n’avait droit en Europe qu’au 3.0 L V6 biTDI de 313 chevaux. Certes un moteur diesel dans un SUV est logique et adapté, mais quand on parle de sportivité, les amateurs ne jurent que par l’essence. Audi a eu la meilleure réponse possible : placer un V6 essence turbo sous le capot du nouveau SQ5.

Le nouveau SQ5 compte désormais sur un 3.0 V6 TFSI de 354 chevaux pour asseoir sa sportivité. Avec ses 500 Nm et la transmission intégrale, il ne lui faut que 5,4 secondes pour abattre le 0 à 100 km/h. Evidemment la vitesse maximale limitée à 250 km/h n’est qu’une formalité mais qu’en est-il de la sobriété ? En partant d’un véhicule diesel  à la base, c’est évidemment un point clef.

Le nouveau bloc a subi de profonds changements pour satisfaire les plus écologistes d’entre vous. Grâce une construction légère, à l’Audi Valvelift System, au mode roues libres activé automatiquement, à une gestion thermique intelligente et pilotée du moteur et une aérodynamique optimisée, ce SUV sportif n’a besoin que de 8,3 litres pour 100 km pour seulement 189 de CO2 par Km.

Pour la sportivité, les ingénieurs Audi n’y sont pas allé de main morte non plus. Le turbo a été placé à l’intérieur du « V » du moteur pour presque effacer le lag, le système quattro intelligent gère la puissance à chacune des roues pour des passages en courbe performants, les suspensions pilotées d’adaptent à la conduite et les 8 rapports de la boîte tiptronic ont été travaillés pour le dynamisme.

Je vous laisse admirer la première vidéo de présentation du modèle qui passe sur l’esthétique puis sur la sportivité avec un son moteur très travaillé et gratifiant !

Vous avez pu constater que ce nouveau SQ5 mérite amplement son badge S et je suis certain que les amateurs de ce genre de véhicule ne seront pas déçus. Concernant l’équipement Audi a vu les choses en grand avec toutes les technologies d’assistance disponible au catalogue ainsi qu’un tout nouveau système d’alerte en cas d’urgence. De plus le MMI est désormais connecté avec les smartphones pour interroger à distance on véhicule sur son état, son emplacement de parking ou pour fermer les portes ou gérer le chauffage.

Ce nouveau SQ5 a tous les atouts pour assurer une grande réussite et marque surtout une belle avancée depuis la version précédente. Sur le sol Européen il faudra attendre cet été avant de le voir en concession, pas de prix annoncé pour l’instant mais il devrait rester proche de l’ancien modèle.

Commenter