Audi Concept DTM RS7

La technologique RS7 Piloted Driving a fait son show à Hockenheim #drivenbyVorsprung

Bonjour à tous. Ce week-end s’est déroulée la manche finale du championnat DTM sur le célèbre circuit d’Hockenheim. J’ai eu l’immense honneur d’être sur place pour vivre les événements et vous conterai prochainement ce week-end mémorable et plein d’émotion !

10698485_10152774418764591_5580462194736995341_n

Durant ce week-end chacune des marques allemandes présentes au championnat rivalisent d’ingéniosité et mettent en place de belles communications pour le plus grand plaisir des spectateurs. Évidemment la marque aux anneaux n’a pas chômé et parmi les surprises présentes ce week-end, il y a bien sûr la prouesse technologique du pilotage sans conducteur. Je vous en ai parlé la semaine dernière : après un TTS autonome sur Pikes Peak ou encore une conduite sans chauffeur dans les bouchons, la marque aux anneaux a décidé de s’attaquer à une épreuve difficile : celle du pilotage à grande vitesse sur circuit.

rs7_piloted_driving_03 rs7_piloted_driving_05

Pour marquer le coup, Audi a choisi son fleuron sportif : la belle RS7 Sportback. Sous ses superbes lignes un peu masquées par la livrée noire et blanche, pas de profonds changements extérieurs. C’est dans l’habitacle et encore plus dans le coffre que tout se joue. Un calculateur spécifique, quelques capteurs judicieusement placés et une belle dose d’ingéniosité et de travail ont permis à la firme d’Ingolstadt de réussir un exploit unique. Concrètement la voiture reçoit différentes informations : un signal GPS spécialement corrigé, des images 3D issues d’une caméra dans l’habitacle ainsi que des mesures de forces issues de nombreux capteurs.

En analysant toutes ces données, l’ordinateur embarqué est alors capable de construire une trajectoire et les ingénieurs ont voulu donner à ce modèle un comportement particulier allant jusqu’aux limites physiques du véhicule, avec des accélérations fortes et des freinages puissants.

Sans titre

Je vous propose désormais de suivre l’intégralité de l’événement. Vous allez découvrir une prouesse vraiment extraordinaire : la voiture a pris jusqu’à 1,3g lors des freinages forts. La vitesse maximale a dépassé les 200 km/h et il a fallu un peu plus de 2 minutes pour réaliser le tour complet.

C’est assez impressionnant de voir que ce concept est déjà suffisamment abouti pour réussir un tour parfait, montrant les limites de la voiture et offrant un vrai spectacle pour les personnes sur place. Évidemment ce laboratoire sur roues permet à Audi de collecter de nombreuses données et de parfaire ses systèmes d’assistance déjà présents sur les modèles de série. J’espère bientôt voir arriver sur nos roues la conduite autonome dans les bouchons ou encore le parking automatique avec la voiture entrant seule dans les souterrains.

Sans titre2

Pour finir je peux vous dire qu’en ayant vu cette RS7 Piloted Driving de mes propres yeux, le dynamisme et la sportivité ont été au rendez vous et les spectateurs sur place ont apprécié la performance. La prochaine étape de ce concept sera probablement de s’adapter à du trafic. Finalement le compétiteur de demain pour les grands pilotes sera peut-être virtuel, qui sait ?

1 Commentaire

Commenter

onze − cinq =