Audi Concept E-tron

Le prototype R8 F12 e Performance annonce le futur électrique chez Audi

Bonjour à tous. L’énergie électrique devient de plus en plus présente dans les véhicules que l’on croise. Les différents constructeurs rivalisent d’ingéniosité pour rendre cette énergie la plus performante possible et repousser les limites de l’efficience. La marque aux anneaux innove elle aussi pour produire des véhicules peu polluants mais sans diminuer le plaisir de conduite et les performances.

Audi a déjà présenté de nombreux modèles basés sur l’énergie électrique. Certains d’entre eux sont même déjà commercialisés. Les Audi Q5, A6 et A8 hybrides sont déjà disponibles dans les concessions et sur les bons de commande. On retrouvera je l’espère prochainement une version hybride voire tout-électrique de la nouvelle A3. La technologie e-tron est l’un des nouveaux piliers de la stratégie de développement d’Audi. On retrouve en vedette la belle Audi R8 e-tron, sportive électrique qui mèle performances et écologie sans rien enlever au plaisir de conduite.

Les ingénieurs d’Ingolstadt ne se sont pas arrêtés à ce concept et ont travaillé durant 3 ans pour développer une plateforme fiable, performante, modulable et sécurisante pour la mobilité électrique. Ils ont fait appel à de nombreux spécialistes et constructeurs pour définir un cahier des charges bien précis et créer un premier prototype fonctionnel, et non des moindres, l’Audi R8 F12 e Performance.

3 instituts, de nombreuses universités, Bosch et Audi ont collaboré avec la soutien du ministère de la recherche et de l’éducation allemand sur la fabrication et la mise en place de briques technologiques. Le projet à couté environ 36 millions d’euros pour obtenir une plateforme réelle et fonctionnelle. Ce prototype contient uniquement des éléments qui pourront être utilisés dans le futur pour créer différents types de véhicules électriques : berlines, compactes, sportives et hybrides.

L’un des plus gros travaux s’est effectué autour des batteries. Actuellement les systèmes électriques sont basés sur de grandes batteries de haute capacité. Pour la F12 e Performance, on retrouve deux blocs distincts pour un total de 200 cellules indépendantes. Cela permet d’accroître l’intégration des batteries à l’intérieur du véhicule. Chaque cellule est en forme de trapèze et bloquée dans une cage en aluminium, ce système évolué et très novateur permettra en cas de choc d’absorber une grande partie de l’énergie et diminuer les risques pour les passagers. Au total, ce beau prototype R8 a une capacité de 38 kWh d’énergie.

Les ingénieurs et docteurs qui ont planché sur ce projet ont également beaucoup revu la façon de canaliser cette énergie jusqu’aux roues. De puissants convertisseurs sont là pour donner l’énergie nécessaire au différents moteurs électriques et pour gérer efficacement l’énergie de chaque cellule indépendamment. Concernant les moteurs, il sont au nombre de trois dans ce prototype. Un sur chaque roue arrière et un pour l’essieu avant. La puissance totale est de 204 chevaux et 550 nM. Chaque moteur peut être piloté indépendamment et cela permet de nombreux scénarios  : en conduite à basse vitesse seul l’essieu avant entraîne les véhicule. Si le conducteur veut accéder à plus de puissance, le système donnera de la motricité aux roues arrières et sera capable de moduler la puissance de chaque roue pour rendre le comportement dynamique plus flatteur et sécurisant. On a donc droit à un vrai quattro très intelligent. Pour la gestion thermique, Audi a intégré une pompe a chaleur qui sera capable suivant les besoins de diffuser la bonne température vers l’habitacle ou les systèmes électriques. Le refroidissement des moteurs électriques sera lui aussi géré par la véhicule.

Voici une vidéo résumant l’essentiel des technologies présentes dans ce prototype futuriste.

Comme vous avez pu le voir à la fin de la vidéo, cette plateforme pourra être modulée en fonction des besoins. Je trouve que toute sa fonce est justement dans cette adaptation. Je pense que l’on verra ce type de technologie assez rapidement en compétition ou dans un modèle haut de gamme type A8.

Les ingénieurs d’Ingolstadt et toutes les personnes travaillant sur ce projet ont également planché sur l’interaction qu’aurait le conducteur avec son véhicule. On retrouve très peu de commandes dans l’habitacle, juste un sélecteur de vitesse. Tout le reste est piloté par un iPad parfaitement intégré dans le tableau de bord. Tous les réglages de la F12 e Performance sont présents via une application dédiée : climatisation, drive select, multimédia. Le tableau de bord quand a lui possède un large écran LCD qui remplace des compteurs traditionnels. Cela permet un affichage contextuel des informations, par exemple dans le mode sport, un beau fond rouge et un petit chrono pour contrôler ses performances.

Enfin les chercheurs se sont amusés à créer une autre application dédiée à ce prototype. Il est possible via la réalité augmentée de voir les entrailles de cette R8 F12 e Performance. C’est très bien réalisé et on peut alors se rendre compte du travail d’intégration et d’ingénierie apporté à cette nouvelle sportive électrique.

Un très beau projet qui marque une grande avancée dans la mobilité électrique. Tous les partenariats ne s’arrêtent pas avec la finalité de ce prototype, en effet il faut maintenant trouver les meilleures façons de rendre facilement industrialisable ces briques technologiques. J’espère retrouver cette plateforme dans les futurs véhicules arborant les quatre anneaux. J’espère que l’on aura également l’occasion de voir ce prototype dans un essai dynamique. Bravo à toutes les personnes qui ont travaillé sur ce projet, c’est vraiment novateur et passionnant.

Via Fourtitude, Youtube et Caradisiac

Commenter