Audi Competition R18 R18 e-tron quattro

Audi réalise un quadruplé à Spa !

Bonjour à tous, samedi s’est disputée la seconde manche du championnat d’endurance WEC en Belgique. Plus précisément c’est sur le circuit de Spa-Francorchamps que se sont déroulées les hostilités.

 

Il faut dire que dès les premiers tours des qualifications, la marque aux anneaux a su montrer qu’elle n’était pas là pour faire de la figuration. La grande inconnue était surtout le comportement des nouvelles R18 e-tron quattro qui faisaient leur entrée dans ce championnat. Mais finalement le combat de plus féroce s’est déroulé entre la version thermique conventionnelle et la version e-tron de la belle R18 ultra.

Les 4 R18 sont parties en pôle position et dès le troisième tour on retrouvait l’Audi #1 en tête après avoir remonté ses coéquipières. Après une heure de course les 4 Audi sont parties au ravitaillement et en ont profité pour passer en pneus intermédiaires car la pluie avait cessé. Ensuite les tours se sont succédé et l’Audi #3 a repris la tête et l’a conservé malgré un problème lors de la sortie des stands après un changement de pilote. Un seul incident a couté quelques minutes à la #3 qui a dû rentrer aux stands pour un souci de phares.

Au drapeau à damier c’est l’Audi Ultra TDI #3 du trio Dumas/Duval/Gené qui est arrivée en tête. 46 secondes plus tard la première e-tron quattro #1 a passé la ligne d’arrivée avec le trio Fässler/Lotterer/Tréluyer. C’est avec un tour de retard que les deux autres Audi sont arrivées, avec au pied du podium la R18 Ultra #4 de Jarvis/Bonanomi et en 4ème place la R18 e-tron quattro #2 des vétérans Kristensen/McNish/Capello. Je vous partage une très belle vidéo résumant en quelques images la course, c’est très bien réalisé.

Une très belle course donc remplie de succès pour les R18 et une belle surprise des nouvelles versions e-tron quattro. Les pilotes ont trouvé cette course fabuleuse et le staff vraiment performant. Benoît Tréluyer, pilote sur la R18 e-tron quattro a déclaré qu’elle était très efficace sur la pluie mais avait tendance à sous virer sur sol sec, les ingénieurs ont un peu plus d’un mois pour régler ce problème avent l’épreuve tant attendue des 24H du Mans.

Via LeMansLive et Endurance-Info / Photos (C) LeMansLive

Commenter