A1 Audi Audi Driving Experience Audi Endurance Experience Competition Mes essais

Audi Endurance Experience : exceptionnel !

Bonjour à tous, souvenez vous il y a environ une semaine et demi j’ai été invité à un événement vraiment particulier : l’Audi Endurance Experience. Pour rappel c’est une compétition ouverte a tous les propriétaires d’Audi et qui permet durant une journée de se mettre dans la peau d’un pilote d’endurance ! Et comment dire autrement que cette journée est vraiment fabuleuse !

Pour cette 3ème manche de qualifications, c’est sur le circuit de Magny-Cours que s’est déroulée la compétition. Le rendez-vous est donné pour tous les pilotes à 7 heures du matin, oui c’est tôt, mais la journée était vraiment très bien remplie ! Mais la première surprise est présente dès que l’on passe le portail des paddocks, un alignement superbe d’Audi A1 competition, toutes brillantes, les feux à LED allumés, un spectacle visuel qui laisse des traces ! Il est alors temps d’entrer dans la structure Audi et d’aller chercher les combinaisons ! Cette compétition se faisant sous le regard officiel de la FFSA, il faut porter les habits réglementaires : chaussures de pilotage, gants, et combinaison, admirez plutôt !

Et déjà comment vous expliquer l’émotion de se retrouver dans les habits officiels compétition Audi ! C’est tout simplement du rêve et dire que la journée ne fait que commencer ! On nous laisse quelques minutes autour des voitures, c’est aussi l’occasion de rencontrer les autres membres de notre équipe. J’ai fait partie de l’équipe des journalistes, vraiment sympa, nous avons rapidement fait connaissance, échangé nos travaux respectifs et il était déjà temps de gagner la salle de briefing pour une première présentation de la journée et des règles indispensables à connaître pour piloter correctement. La journée prend alors toute son ampleur et on sait alors ce qui nous attend : 2h30 d’essais libres et de mise en place de stratégie, un bon repas puis 3 heures d’endurance ! Un beau programme et l’adrénaline qui monte de plus en plus, les premières vannes entre équipes, l’esprit est là, la convivialité aussi, ça promet !

Nous partons ensuite vers les stands pour redécouvrir notre voiture et surtout rencontrer notre team manager ! Pour notre équipe c’est André qui a été notre coach et je peux dire qu’il a été exceptionnel, certes c’est une pile électrique mais franchement il a fait un travail formidable pour nous mettre à l’aise et nous apprendre les bases du pilotage ! Nous avons appris les gestes indispensables pour le changement de pilote, le panneautage pour finalement se retrouver derrière le volant et commencer nos premiers tours de roue sur la piste ! Et là, ce qui parait facile derrière un écran ou dans les gradins d’un circuit devient tout de suite plus difficile ! Je croyais confortable la position de pilote mais non, pas vraiment, nous sommes loin du volant, il est presque impossible de bouger le corps car nous sommes solidement arnachés au siège et que dire de la maîtrise du véhicule ! Les points de freinage, de corde, d’accélération, le fait d’utiliser toute la largeur de la piste et la gestion du trafic, sans compter les drapeaux à visualiser, le panneau a voir à chaque tour … c’est un exercice difficile mais tellement exceptionnel, car déjà au bout du 2nd tour on prend du plaisir au volant et les gestes deviennent de plus en plus naturels, les chronos s’améliorent, bref c’est que du bonheur !

Les pilotes se relaient lors des essais, certains maîtrisent plus que d’autres et le coach commence à voir notre future stratégie pour la course de l’après midi ! La fin de matinée approche rapidement et elle marque la fin des essais libres, l’occasion pour les mécaniciens de vérifier les véhicules et de changer pneus et plaquettes pour que les bolides soient fin prêts ! En ce qui concerne les pilotes nous sommes allés dans la structure pour découvrir le tirage au sort de la grille de départ ! Notre équipe #19 part en 12ème position, en plein milieu de la grille ! Nous partons donc pour le second briefing beaucoup plus technique que le premier, ici on parle de réglementation et Stéphane Ortelli nous partage quelques mots et nous souhaite bonne chance, un beau moment !

13h, petit repas et une tension qui commence à monter ! Notre team manager nous dévoile alors la stratégie mise en place et nous décidons ensemble des relais que nous allons effectuer, naturellement je ne pars pas pour le premier relais, mon inexpérience serait un défaut, on me propose le 5ème et le relais final, génial ! Il est alors temps de rejoindre la piste et de faire une photo de groupe officielle ! Les premiers pilotes prennent ensuite place pour le départ, qui est lancé pour cette compétition, le speaker s’en donne a cœur joie pour encourager tout le monde, l’ambiance est au top, la convivialité aussi, on s’attend vraiment à une super course ! Pour cette compétition le départ est lancé, les pilotes font alors un premier tour de chauffe et les feux se mettent au vert, et c’est parti pour 3 heures ! Autant dire qu’à ce moment là tout compte et notamment la gestion du véhicule pour que l’on soit sûr de finir dans de bonnes conditions ! A chaque changement de pilote les mécaniciens d’Oreca inspectent la voiture et vérifient surtout les pneus et plaquettes de frein, et c’est justement aux freins qu’il nous faut faire attention car un changement de plaquettes prend 15 minutes et sur une course de 3 heures c’est beaucoup ! La consommation de carburant est également sur la liste de nos préoccupations, mais j’y reviendrai !

1h15 de course et il est alors temps de prendre mon premier relais … la tension monte, je revêts l’équipement et la voiture arrive, hop changement express de pilote il nous faut faire le plus vite possible, derniers mots du coach, encouragement des confrères, et go ! Je m’engage dans le trafic de Magny Cours, le plaisir est là, l’adrénaline aussi ! La voiture ne réagit pas comme le matin, on sent que les pneus sont chauds, que les confrères ont bien roulé, il faut alors se souvenir de tous les réflexes du matin, retrouver les points de freinage, de corde, tout en faisant attention aux concurrents ! Mais pour ce relais, mon attention s’est vite portée sur le carburant … car la jauge était bien basse, certes c’était prévu mais pas aussi basse, je commence à entrer en communication avec le coach, je devrais pouvoir faire encore 2 tours avec ce qu’il me reste, mais c’est sans compter avec une jauge pas toujours fiable, et qui se place sur le zéro au début d’un tour ! De toutes façons je suis lancé, il faut finir le tour, j’irai ravitailler à la fin du tour, mais 2 minutes 30, c’est long quand l’aiguille indique zéro … très long ! Malheureusement lors de la seconde chicane du circuit, en montée … la voiture tousse, les voyants s’allument de toute part, l’ordinateur de bord indique un défaut de capteur … quelques mètres plus loin plus rien …. moteur à l’arrêt je roule alors grâce à l’inertie …, impossible de redémarrer la voiture ne veut rien savoir, j’appelle le coach, il ne me reste qu’une descente à effectuer avant d’entrer aux stands, ça passe … je « fonce » directement au ravitaillement carburant, le problème est réglé, le moteur repart, ouf ! Cela signe la fin de mon relais, je laisse le volant à un coéquipier, plus de peur que de mal, nous n’avons pas perdu trop de temps !

La course continue, nous arrivons a ménager les freins ainsi que les pneus, on fait vraiment du bon travail et a chaque changement de pilote notre ballet est de plus en plus rapide, mais la fin de la course approche à grands pas, et il est alors temps pour moi de prendre la place du pilote pour terminer ces 3 heures éreintantes ! Cette fois la gestion du carburant ne sera pas un problème, et seul le plaisir de piloter prime, j’enchaine les virages, les courbes, je joue avec le trafic et tient la dragée haute à un concurrent … du bonheur en barres ! Je profite de la superbe sonorité de l’A1 dont la ligne d’échappement a été retravaillée par Oreca, je sais aussi que ce sont mes derniers tours au volant de ce bolide et sur ce circuit, il faut en profiter un maximum ! Bientôt zéro s’affichera sur le chrono officiel et nous pourrons terminer ! Je passe alors la dernière chicane avant la ligne d’arrivée et vois le drapeau à damiers, waouh quelle sensation ! Je salue tout le monde, je remercie chaudement mon équipe et notre coach à la radio pour terminer le tour d’honneur ! Les commissaires de course nous saluent, ce fut vraiment exceptionnel ! Je rentre aux stands, c’est la congratulation dans l’équipe, la satisfaction du travail bien fait ! Nous avons terminé en 15ème position, c’est plutôt respectable !

Nous avons alors regagné la structure pour l’annonce des résultats, il était alors temps de rendre les combinaisons et reprendre la route pour la maison … les yeux étincelants et du rêve plein la tête ! Cette journée était vraiment époustouflante ! Je remercie une fois de plus David Dargaud sans qui je n’aurais pu participer, merci de ta disponibilité et ravi d’avoir enfin pu te rencontrer, je remercie également Audi pour avoir mis en place cette super compétition qui a plu à toutes les personnes présentes, et finalement merci à toute mon équipe et à André notre coach qui a fait un super boulot !

Lors de cette étape les équipes qualifiées sont les suivantes : en première position du classement vitesse l’équipe Garage de l’Avenir, puis Jeanin Automobiles et enfin myAudi 5. En régularité ce sont les équipes AJP et automobiles Intersport qui sont qualifiées !

Vous pouvez retrouver plus de photos de la journée dans l’album Pisasa.

La prochaine étape de l’endurance expérience sera donc la finale sur le circuit du Castellet les 14 et 15 octobre pour 24H de course endiablées ! Si vous êtes présents sur place sachez qu’Audi a prévu de nombreux ateliers pour les visiteurs : découverte du Q3, simulateurs …

 

6 Commentaires

  • Bonjour, magnifique reportage sur le Audi endurance experience, je voulais vous demander ici, est qu’on peut utiliser des photos de cet article a Magny-Cours dans notre page et bien sur avec les liens et les copyrights pour votre site et votre page Facebook ? et merci

    Cordialement,
    Un grand fan d’Audi

  • Bonjour, aucun problème du moment que vous insérez un lien vers le site, cela me fait très plaisir ! Si vous ne l’avez pas fait allez voir aussi la galerie sur Picasa qui contient plus d’images !
    Bonne journée !

  • « La consommation de carburant est également sur la liste de nos préoccupations, mais j’y reviendrai » En effet! Sympa l’article, bien écrit.

  • Oui, la consommation de carburant a été crutiale …. merci pour ce gentil commentaire !

Commenter