A7 Audi Audi Driving Experience Essai Mes essais

Audi Driving Experience : Petite ballade dans l’Audi A7 Sportback

Bonjour à tous, je commencerai aujourd’hui par quelques mots sur la toute dernière venu chez Ingolstadt : l’Audi A7 Sportback ! Je n’ai pas eu l’occasion de me mettre au volant mais nous avons pu faire une petite ballade ! C’est Frédéric Roche qui nous a conduit, Brian, Gonzague et moi même, pour un petit tour (au petit jouuur, entre tes braaas … hum désolé) autour du centre d’essais de Mortefontaine.

Comme à l’accoutumée, je vais commencer par le design extérieur, vraiment très réussi. J’avais très peur de ne pas aimer l’arrière de ce véhicule, mais il est moins choquant en vrai qu’en photo ! Les lignes élancées transforment cette limousine de presque 5 mètres en un coupé à allure sportive, une fois de plus sans ostentation. En tous cas c’est vraiment l’avant de ce coupé que j’aime ! Il arbore la nouvelle calandre légèrement biseautée aux coins ! Je pense sincèrement que la future A6 2011 rependra certaines spécificités de cette nouvelle A7.

Concernant l’intérieur, une fois de plus nous sommes dans une Audi ! Insonorisation parfaite, finition exemplaire et technologie omniprésente ! C’est évidemment legèrement moins luxueux que la nouvelle A8, mais la planche de bord élancée est vraiment du plus bel effet ! Elle possède également un grand écran rabattable qui affiche le nouveau système MMI avec cette interface 3D époustouflante ! Le MMI touch est présente ainsi que le grand écran entre les deux compteurs. D’ailleurs les compteurs sont légèrement relevée, c’est un petit effet discret mais qui je trouve rajoute une pointe de style et de dynamisme à cette A7. Quelques mots sur le coffre, vraiment très grand ! De plus l’ouverture et la fermeture sont électriques, un option simple mais d’un confort et d’une utilité certaine (et puis on se laisse vite prendre à regarder  la mécanique agir !).

Durant la ballade nous avons pu apprécier les qualités dynamiques et le confort de cette A7 Sportback. L’insonorisation est très bonne, et le V6 3.0 TFSI de 300 chevaux couplés à la boîte tiptronic font des merveilles, ça reste dynamique, mais pas trop ! Moi qui aime plutôt être de volant quelle que soit la voiture, je dois avouer que c’est très plaisant de se laisser conduire dans une voiture de cette qualité ! Voici une vidéo pour vous en rendre compte ! Il faut avouer aussi que Frédéric conduit assez souplement, ce qui accroît le plaisir de se faire conduire !

Un petit plaisir en tous car de faire un tour dans la première A7 immatriculée en France, le tarif débute à 61 500 euros, oui ça pique, mais cette voiture est vraiment très réussie ! A très vite pour un nouvel essai !

Commenter