4 Déc 2016
Stephane

L’ACO sort le film officiel des 24H du Mans 2016

Bonjour à tous. Dans le monde de la compétition automobile, les 24H du Mans ont une saveur bien particulière. Rien que la durée de cette course est déjà un hymne à la réussite et au dépassement de soi.

24hdumans_4

Malgré un nombre d’éditions incroyables, cette course continue à faire rêver un grand nombre de passionnés et le scénario change à chaque fois. La météo, les équipes, les pilotes, les règles, les incidents, les retournements de situations. Chaque petit élément est très important et vient bousculer rapidement le classement et l’histoire.

L’année 2016 n’a pas été une exception, bien au contraire. Les rebondissements ont été nombreux et ont duré jusqu’à la fin avec un retournement de situation incroyable à un tour de l’arrivée. D’abord la météo a bousculé le départ et a rendu l’exercice du pilotage difficile. Certaines équipes ont connue de grosses pertes mais la bataille pour la première place a fait rage du début à la fin.

24hdumans_3 24hdumans_1

On peut également rajouter un autre élément emblématique : 2016 marque la dernière année d’endurance pour la marque aux anneaux. Cette dernière participation aux 24H du Mans a donc une saveur particulière et restera dans l’histoire.

C’est pour toutes ces raisons que l’Automobile Club de l’Ouest a décidé de réaliser un film pour faire vivre ou revivre ces 24H en condensé. Comme chaque année ce sont les équipes et les éléments qui façonnent le scénario, et il est époustouflant à chaque fois. Je vous laisse découvrir la bande-annonce :

Les chanceux habitants de la Sarthe ont eu l’occasion de découvrir ce film au cinéma, pour les autres, il y a une solution de secours : le DVD officiel disponible sur la boutique de l’ACO. 90 minutes de suspense, d’émotion et de plaisir. Je ne peux que vous inviter à découvrir ce long-métrage.

24hdumans_5

Via Youtube

29 Nov 2016
Stephane

V10 ou 5 cylindres ? Comparons les !

Bonjour à tous. Pour certains c’est un détail mais pour la plupart des amateurs automobile, la sonorité des moteurs est un élément important.

Audi TT RS Roadster

En effet lorsqu’on est au volant d’une voiture, les sons font partie de l’expérience et on imagine difficilement une voiture de sport aphone. C’est d’ailleurs toujours grisant dans un bolide de compétition d’être pris dans les sons mécaniques non filtrés par des mousses et autres éléments de confort.

Depuis quelques années les constructeurs automobile l’ont ben compris et rivalisent d’ingéniosité pour rendre leurs modèles plus agréables à l’oreille, sans déroger au confort de roulage lors de longs trajets. Désormais, même les moteurs diesel peuvent avoir une sonorité agréable, certes artificielle mais plus plaisante qu’auparavant.

Audi R8 Spyder V10 Audi TT RS Coupé

Ce que je vous propose dans cet article, c’est de tendre l’oreille et de comparer deux moteurs mythiques construits chez Audi. Nous avons d’un coté le célèbre 5 cylindres qui a fait l’âge d’or d’Audi dans les années 80, et de l’autre le noble et statutaire V10 5.2L de la supercar R8.

Commençons par le plus petit des deux : entre en scène le coupé TT RS, équipé du 2.5L TFSI 5 cylindres de 400 chevaux. Mécaniquement, on ajoute une boîte S-tronic rapide comme l’éclair, une transmission intégrale quattro pilotée pour la sportivité, une construction légère en aluminium et on obtient un coupé très nerveux. Un chiffre ? 3,7. C’est le temps en secondes pour atteindre les 100 km/h.

Pour ce premier moteur, montez le son, équipez vous d’un casque si vous pouvez, et profitez : 

Malgré la présence d’un turbo, le 5 cylindres 2.5L TFSI ronronne bien et place clairement le TT RS dans le rang des meilleurs petits coupés sportifs. Mais passons désormais à un moteur plus noble encore, à aspiration naturelle. Soyons fous, doublons le nombre de cylindres pour passer à 10.

Encounter – The Audi Technology Magazine 2/2015 Audi R8 V10 plus

Audi R8. Un nom connu par tous les passionnés d’automobile et surtout un modèle qui défend clairement une volonté anti-downsizing. Quand de nombreux constructeurs de supercars choisissent de baisser la cylindrée de leurs moteurs et ajouter un ou plusieurs turbos, Audi défend sa position et garde un beau V10 5.2L développant 610 chevaux dans la version « Plus ».

Dans la supercar R8, à l’arrêt, si on écrase l’accélérateur, il faudra moins de 10 secondes pour atteindre les 200 km/h, avec un passage au dessus de la barre des 100 en seulement 3,2 secondes. Imaginez alors la bande-son qui va avec cette accélération folle, je vous laisse la découvrir dans cette vidéo :

J’ai du mal a donner un vainqueur pour ce duel 5 en ligne contre V10, même si la noblesse du 5.2L lui donne clairement un avantage, le 5 cylindres turbo du TT RS n’a pas à rougir et se défend bien. Reste peut-être le porte-monnaie qui lui parle tout de suite à tout le monde. Alors n’hésitez pas à laisser votre ressenti en commentaire, je suis curieux de connaître le vainqueur.

Audi TT RS Roadster

Via Youtube

26 Nov 2016
Stephane

Avec l’Audi A4 Allroad, sortez des routes goudronnées

Bonjour à tous. Malgré un public de plus en plus tourné vers les SUV et autres crossovers, les berlines et breaks ont encore beaucoup de succès et sont des partenaires de choix pour les grands rouleurs.

Audi A4 allroad quattro

Seulement, on a toujours peur de sortir des sentiers battus lorsqu’on a un véhicule dont la garde au sol est basse. On franchit alors le pas doucement, mais avec crainte et sans vraiment profiter de l’instant. C’est pour cela qu’Audi a créé la gamme Allroad. 

En 2000, la firme d’Ingolstadt a décidé de créer un modèle encore inédit et décalé : l’Audi Allroad quattro. Il s’agissait d’une A6 avant, équipée de suspensions pneumatiques, de protections pour le tout chemin et même d’une boîte courte pour faciliter le petit franchissement. Le succès fut au rendez-vous, si bien que la marque aux anneaux a décidé de continuer sur la lancée sur les générations d’A6 suivantes. En 2009, la berline A4 a elle aussi eu droit à sa déclinaison Allroad.

Audi A4 allroad quattro Audi A4 allroad quattro

Personnellement, j’ai du mal avec les breaks. Le coté « utilitaire », l’arrière trop présent, l’image du papa. Avec la gamme Allroad, et malgré une base de break, c’est différent, on a un véhicule baroudeur, décalé et avec un design qui n’a pas peur d’afficher clairement ses prétentions.

Pour promouvoir cette gamme tout-chemin, les équipes américaines de la marque aux anneaux ont réalisé un spot très dynamique, avec un spéciale de rallye au beau milieu des rues. C’est surprenant et ça donne envie :

Je pense que peu de propriétaires d’Audi iront jusqu’à faire une spéciale de rallye, mais les modèles A4 et A6 Allroad sont taillées pour mettre leur pneus dans la boue. Je n’ai jamais eu l’occasion de tester ce type de véhicule, qui doit allier confort et motricité mais j’avoue que le jour où il me faudra un break, je n’hésiterai pas longtemps.

Audi A4 allroad quattro

Via Youtube

22 Nov 2016
Stephane

Prise en main : Audi Q2 1.6 TDI 116 ch Design

Bonjour à tous. La gamme Audi est déjà très étoffée et presque tout le monde peut trouver un véhicule à son image à Ingolstadt. Néanmoins, il reste quelques cases à remplir pour certaines personnes. De plus le marché automobile évolue sans cesse et les SUV deviennent de plus en plus présents.

audiq2_1

Chez Audi, la gamme SUV est déjà bien remplie : le vaisseau Q7, le best-seller Q5 et le compact Q3. Seulement, il manque un élément primordial : un SUV de petite taille, ludique, taillé pour le quotidien et abordable. C’est là qu’apparaît le Q2, véritable surprise lors de son apparition. Il faut dire que ce genre de véhicule est de plus en plus prisé et propose une alternative aux citadines et petites berlines.

J’ai eu l’occasion de découvrir le Q2 aux 24H du Mans et au Mondial de l’Automobile de Paris, seulement avec la foule et le peu de temps dont je disposais, je n’ai pas pu faire pleinement connaissance avec le nouveau venu chez Audi. C’est la concession Audi Sport Concept d’Aubière qui m’a invité à admirer le SUV compact, et je les en remercie franchement.

En arrivant à la concession, j’aperçois un Q2 bleu ara qui trône fièrement sur le parking, et il en jette dans cette couleur. Les stickers commerciaux et le hashtag « Untaggable » jaune en rajoutent une couche et donnent un vrai coté « clermontois », en amateur éclairé et supporter de l’ASM, j’adore.

audiq2_2 audiq2_4 audiq2_3

J’entre alors dans la concession et découvre un Q2 noir, beaucoup plus sobre et passe partout. Après quelques bavardages, on me laisse les clefs pour un essai, mais pas n’importe lesquelles : les clefs du beau Q2 bleu ara qui m’a tapé dans l’oeil. J’apprends alors que c’est un Q2 finition Design doté du 1.6 TDI de 116 chevaux. Ses belles jantes 17 pouces et le montant C couleur aluminium mat terminent un design vraiment réussi et très orienté vers le fun. Pour une fois les équipes d’Ingolstadt sont sorties de leurs codes habituels et le résultat est génial. On a affaire à un véhicule multi facettes, qui dans cette couleur devient décalé, mais qui peut également prendre un look sérieux et professionnel. 

A l’intérieur, c’est sobre et toujours bien fini. On prend ses marques très vite et l’ergonomie du MMI est plaisante. La seule ombre au tableau vient du bel écran central qui ne se rabat pas. Cela aurait accru la beauté de l’habitacle une fois le véhicule arrêté. Je règle alors mon siège, le volant et refait un tour des options présentes, mon modèle d’essai est équipé de l’Audi Side Assist qui permet d’éviter un changement de voie non contrôlé et du régulateur adaptatif, deux très très bon points. 

audiq2_5 audiq2_6

audiq2_8

Il est temps pour moi de démarrer la bête. A froid, il faut être honnête, le 1.6L TDI n’est pas un exemple de sonorité. On entend le diesel tourner et il se fait assez présent entre 1000 et 1600 tr/min environ. La bonne nouvelle, c’est cela dure peu de temps, en effet une fois réchauffé, le moteur s’entend beaucoup moins et le beau Q2 devient extrêmement confortable, quelle que soit l’allure. Pour une conduite quotidienne c’est quasiment un sans-faute : la boîte verrouille bien, la direction est précise, le comportement est sain. Niveau puissance, il y en a assez même si je ne serais pas contre un peu plus de punch.

Le couple de 250 Nm disponible dès 1500 tours est confortable et permet d’accélérer franchement dans les conditions courantes. Pour quelqu’un de très dynamique, quelques chevaux supplémentaires ne feront pas de mal. Le freinage est correct et le comportement est en phase avec la typologie de ce Q2 : confortable, sécurisant mais pas sportif. La direction quand à elle peut posséder deux visages grâce à l’Audi Drive Select : incisive ou reposante selon la volonté du conducteur.

audiq2_7

Cette petite heure de roulage m’a permis également de retester les aides à la conduite proposées par Audi : le système Side Assist est un vrai plus en conduite autoroutière et on s’habitue très très vite au régulateur adaptatif qui permet d’être plus serein au volant. En ville évidemment ces systèmes ne s’activent pas mais on profite d’un beau champ de vison et d’un véhicule plus compact qu’il n’y paraît à l’intérieur. Les créneaux sont surprenants de facilité et les manoeuvres se font sans arrière pensée.

Ma dernière remarque sur le moteur concerne le système Start&Stop, cela fait longtemps que je n’ai pas testé de petit moteur diesel. Il faut dire que les choses se sont beaucoup améliorées. Dans le Q2, plus aucune vibration à la relance du moteur, c’est très agréable et cela permet une conduite quotidienne à la fois plus écologique mais surtout plus sereine.

Pour finir, quelques mots sur l’espace intérieur : plus grand que l’extérieur ne laisse penser, notamment dans le coffre avec une malle profonde (la profondeur est fonction des options présentes) dans cette version sans quattro ni roue de secours. Les passagers ont suffisamment de place même pour des longs trajets  et les quelques vides poches disséminés dans l’habitacle sont très pratiques.

audiq2_22

Que conclure sur ce beau Q2 ? D’abord je reviens sur le design, décalé, réussi et une bonne dose de fun suivant la couleur. Ensuite l’intérieur : du Audi, sobre et bien fini, de la place et quelques équipements sympas. Enfin niveau conduite le nouveau venu mérite une excellente note : on prend la route sereinement, la ville s’affronte sans aucun problème et le petit bloc TDI fait bien son travail. En fait, la communication choisie par Audi pour ce Q2 est justifiée. Quel visage donner à ce SUV compact ? Citadin, routier, baroudeur, sérieux, décalé, dynamique, familial …. ?

Ici en jaune et bleu, jantes 17 pouces avec cette finition, je lui donne une étiquette de véhicule citadin et branché et j’en viens à me demander si le Q2 ne va pas faire de l’ombre à l’A3 Sportback, qui joue quasiment sur le même registre, avec plus de sérieux.

J’ai été bluffé par ce nouveau modèle et je ne peux que vous inviter à l’essayer. D’autant que les tarifs débutent à 26 500 euros, ce qui en fait un véhicule abordable. Vous pouvez retrouver toutes les photos de l’essai dans la galerie FlickR du blog. Je remercie chaleureusement Marjorie et Jérôme de la concession Audi Sport Concept d’Aubière pour le prêt de ce beau Q2 qui a fait tourner de nombreuses têtes. Je vous laisse avec une photo de ce SUV, très provocateur !

audiq2_14

Pages :1234567...320»

Bienvenue !

L'univers Audi dans les yeux d'un passionné, un émerveillement toujours présent, des anneaux plein les yeux.

Vous pourrez trouver l'actualité, des essais, des vidéos et d'autres informations autour de la marque aux anneaux.

En savoir plus sur le site

Partenaires

Audi Shop - Boutique officielle des produits dérivés Audi

Concession Audi Sport Concept à Aubière

Photos

Sur BonjourAudi aujourd’hui :

  • photo from Tumblr

    Audi Q7 e-tron

Les anneaux ailleurs

Audi MotorSport Blog

Forums Audipassion
AudiWorld
Fourtitude
Forums Audi Addicted

Ils bloguent aussi, et je les adore !

Klakinoumi - Mon mentor
LeMansLive - Toute l'actualité de l'endurance auto en live et en continu
Korben - LA référence
Gonzague - "L'autre" blog geek

Propriete intellectuelle

Toute copie d'article complète ou partielle est interdite sans l'autorisation de l'auteur.

Catégories